Accueil Création Organisation Campagnes Les Noms In Memoriam Monuments Témoignages Fédération Liens nl en

La Brigade Piron

Création en Grande-Bretagne

1940

Le 10 mai 1940, la Belgique est envahie par les troupes allemandes.

Le 22 mai, le Lieutenant-Général Chevalier V. VAN STRYDONCK de BURKEL est mis à la disposition des autorités belges. Il arrive à Londres accompagné d'officiers de l'Etat-Major de la 1ère Circonscription Militaire.

Le 25 mai, suite à un entretien entre le « War Office » britannique et le Capitaine-Commandant Breveté d'Etat-Major (BEM) Charles CUMONT (adjoint de l'Attaché Militaire à Londres), il est décidé de regrouper les militaires belges dans un camp à TENBY. Le Lieutenant-Général Van STRYDONCK est désigné par le Ministre de la Défense Nationale, le Lieutenant-Général DENIS, pour prendre le commandement du Camp Militaire Belge de Regroupement (CMBR).

Le 28 mai, l'armée belge capitule.

En juin 1940, le Lieutenant-Général Van STRYDONCK est désigné comme commandant des Forces Belges en Grande-Bretagne. Trois jours plus tard, le Ministre JASPAR fait une déclaration à la radio BBC. Il appelle tous les Belges à rester à côté de ceux qui continuent à combattre et à le rejoindre en Grande-Bretagne.

Le 21 juillet, le CMBR compte 462 hommes.

Le mois d'août verra la formation de l'unité combattante et de l'unité de pionniers, ainsi que la création de la 1ère Compagnie de Fusiliers (Cdt LEGRAND) (20 août) qui s'installe à LLANELLY et de la 2ème Compagnie de Fusiliers (Lt SMEKENS)(25 août) qui rejoint PENALLY. L'effectif du CMBR est alors de 692 hommes.

Début septembre, création à PENALLY de la 3ème Compagnie de Fusiliers (Cdt CAMBIER).

Le 21 septembre, un peloton école est créé (Lt J. BLOCH)

Le 28 octobre est créée la 4ème Compagnie de Fusiliers (Cdt VERSTRAETEN) qui s'installe à PENALLY.

Le 30 octobre, les ministres PIERLOT, GUTT, SPAAK et DE VLEESCHAUWER reconstituent le Gouvernement Belge à Londres.

La Compagnie Etat-Major est créée le 8 novembre. Le Major CUMONT commande le Bataillon.

Fin décembre 1940, le 1er Bataillon de Fusiliers atteint son effectif complet : 825 officiers, sous-officiers et hommes de troupe.

1941

Le 3 janvier 1941, création de la Batterie d'Artillerie (Cdt HIRSCH) qui s'installe à CAMARTHEN, puis à LLANELLY. La 3ème Compagnie quitte TENBY pour s'installer à HAVERFORDWEST.

Début février voit la naissance de l'Escadron d'Autos-blindées (Cdt de WALCKIERS).

Le 15 février a lieu une prise d'armes au cours de laquelle Monsieur PIERLOT, Premier Ministre, procède à la remise au 1er Bataillon de Fusiliers, de son DRAPEAU

Le 20 février, le Bataillon quitte ses logements de TENBY pour s'installer à CAMARTHEN. L'Etat-Major du Général Van STRYDONCK, quelques services et les troupes à l'instruction restent à TENBY.

En avril, tous les véhicules des Forces Belges en Grande-Bretagne doivent porter 4 signes distinctifs :  Le numéro belge d'immatriculation - Le numéro de l'unité peint sur un fond de couleur ( 1er Bn Fus : 110 en blanc sur fond rouge; Batterie d'Artillerie : 114 en blanc sur fond mi rouge, mi bleu disposé horizontalement) -  La lettre « B » -  Une cocarde aux couleurs nationales.

Le 13 mai, la Batterie d'Artillerie va s'installer à ST-DOGMAELS puis à VELINDRE.

Début juin, l'Etat-Major et les services restés à TENBY font mouvement pour GREAT MALVERN.

Fin juin, le contingent de militaires belges formés au Canada arrive en Grande-Bretagne. Cette troupe qu'on appellera pendant longtemps les « Canadiens » est envoyée à MALVERN (Compagnie A du 2ème Bataillon de Fusiliers en formation).

En septembre 1941, l'Escadron reçoit ses premières autos blindées : une Rolls-Royce de 1920 et deux Lanchester de 1930.

En octobre, l'Escadron réceptionne 14 blindées GUY Mark I A.

1942

En janvier 1942, la Batterie d'Artillerie commence sa conversion à l'emploi des canons-obusiers de 25 livres reçus en décembre 1941.

Le 6 janvier, le Major BEM J-B PIRON débarque à GREENOCK (Ecosse) venant de Gibraltar sur le paquebot « BATORY ». Il avait fait le voyage accompagné du Commandant BEM F. de SELLIERS de MORANVILLE et du Lieutenant R. DIDISHEIM

Le 20 février, le « Brigade Train » est constitué. Le Commandant WINTERGROEN en assure le commandement. Les lieutenants DIDISHEIM et PATERNOTTE sont désignés pour le 1er Bataillon de Fusiliers.
Le 9 avril, le Capitaine G. HOUBION, les Lieutenants OSSELAER et BERTHELSON et le Sous-Lieutenant SAUSSEZ sont pris en force à la Compagnie Etat-Major des Forces Terrestres.

Fin avril, l'Escadron d'Autos Blindées quitte MALVERN pour s'installer à PEMBREY où il assumera sa première mission de guerre : la surveillance de la côte entre PEMBREY ET DIDWELLY.

Le Major BEM J. PIRON reçoit du commandant des Forces Belges en Grande-Bretagne, le titre d'officier supérieur adjoint chargé de diriger et de parfaire l'entraînement d'ensemble du 1er Bataillon de Fusiliers, de la Batterie d'Artillerie et de l'Escadron d'Autos Blindées. Il crée un petit état-major avancé avec le Commandant CANNEPEEL et le Lieutenant DIDISHEIM, installé à KINETON.

Le 8 mai, la Compagnie Parachutiste Indépendante confiée au Commandant THISE est créée sous les ordres du Commandant des Forces Terrestres.
Début juin, l'Escadron fait mouvement pour occuper un nouveau cantonnement à HUMBERSLADE PARK.

Le 4 juin, les Forces Belges en Grande-Bretagne sont officiellement mises à la disposition des Alliés, alors qu'elles existent depuis le 30 juillet 1940.

Le 8 juin, le 1er Bataillon quitte CARMARTHEN pour s'installer à WALTON HALL. La Batterie d'Artillerie revient de LLANELLY pour s'établir à MORETON MORELL. Ces cantonnements sont situés à 10 kilomètres au sud de LEAMINGTON SPA.
Début juillet, le Gouvernement Belge accepte de former une unité de Commandos. Des directives sont données aux autorités militaires pour recruter le personnel.
Le Major PIRON passe en subsistance au 1er Bataillon de Fusiliers.

En août, les premiers candidats volontaires pour l'unité de Commandos quittent le 1er Bataillon pour ABERSOCH. Le Capitaine G. DANLOY est désigné comme commandant du groupe. Les Belges forment désormais la 4ème Troop du 10ème Commando qui comprend également des unités de nationalité française, néerlandaise, norvégienne et polonaise.

En septembre, l'Escadron quitte HUMBERSLADE PARK pour s'installer près de PORTHCAWL où il sera attaché au 49th Reconnaissance Regiment de la 49th Division (Polar Bears). Le 1er Bataillon quitte WALTON HALL pour s'installer dans un nouveau cantonnement sous tente à PENNYBONT.

Le 23 septembre 1942, le Major PIRON prend le commandement du 1er Bataillon de Fusiliers.

En octobre, le Bataillon fait mouvement vers CHEPSTOW.

Le 24 novembre, le Major B. de RIDDER est désigné pour reprendre le commandement de la Batterie d'Artillerie.

Il est décidé que les militaires ayant 9 mois de présence aux Forces Belges sont autorisés à porter l'insigne métallique « BELGIAN ARMY IN UNITED KINGDOM ».

La fin du mois de décembre 1942 annonce un bouleversement radical du commandement et de l'organisation des Forces Terrestres en Grande-Bretagne.
Le Major BEM PIRON est appelé en mission à Londres par le Premier Ministre H. PIERLOT pour y être informé du plan définitif de la restructuration des Forces Terrestres. Il en reviendra nanti du commandement de la nouvelle Unité : LE PREMIER GROUPEMENT.
C'est le « War Office » qui prit la décision d'autoriser la formation d'une unité mobile indépendante, ce qui convenait à ses plans d'utilisation probable en opération et au gouvernement belge.
La Brigade Néerlandaise « Prinses Irene » fut réorganisée à la même date et sur la même base arrêtée par le « War Office ».

1943

Début janvier 1943, le 1er Bataillon et la Batterie d'Artillerie quittent CHEPSTOW pour CLACTON-ON-SEA.

Le 21 janvier, suite aux décisions du mois de décembre, le 1er Bataillon de Fusiliers est dissous et réorganisé en un groupement composé de 3 unités indépendantes de 300 hommes :
Chaque unité est composée d'un état-major et de 7 pelotons.
1. Transmissions
2. Peloton Support (mortiers 3 pouces , Antiaériens, Antichars, Scout)
3. Infanterie d'assaut
4. Infanterie d'assaut
5. Infanterie d'assaut
6. Mitrailleuses VICKERS
7. Administration (transports, ravitaillement, brancardiers, armuriers, …)

En février 1943, le Groupement quitte CLACTON pour LOWESTOFT.

La réorganisation des Forces Terrestres et du Groupement entraîne une nouvelle répartition des officiers :

A l'état-major du Groupement : les Commandants PONCELET et HOUBION, les Capitaines WOLFERS, RICHIR, VAN HOVER et RICHARD et les Lieutenants DIDISHEIM, KIRSCHEN et JACQUES

A l'Escadron d'Autos Blindées : le Commandant BEM de WALKIERS cède le commandement au Commandant BEM de SELLIERS de MORANVILLE.

Les Commandants des unités indépendantes sont : les Commandants WINTERGROEN (1ère), WATERLOOS (2ème) et NOWE (3ème)

La Batterie d'Artillerie est commandée par le Major B. de RIDDER.

En mars et avril, l'Escadron est doté de 14 autos blindées HUMBER Mk IV, tandis que les unités reçoivent des armes antichar autotractées de 6 livres (57 mm).

Le 7 octobre commence la formation d'une compagnie du Génie commandée par le Capitaine SMEKENS.

 

1944

Le 11 janvier 1944, le Groupement déménage vers le Kent. L'Escadron Blindé s'installe à Broadstairs. Les autres unités aménagent à Ramsgate et à Margate.

Début février, exercices d'embarquement avec parcours en mer et débarquement sur une plage.

En mars, le Groupement est doté d'une unité Light Field Ambulance.

Le 31 mars voit la création d'un peloton Luxembourgeois au sein de la Batterie d'Artillerie.

Le 30 avril, tirs de la Batterie à South Down Plain près d'Alfrison. La Batterie belge est classée première parmi tous les régiments alliés.

Le 6 mai, le 1er Groupement quitte la région de Broadstairs pour s'installer sous tente dans la région de Great Yarmouth..

Le 5 juin, arrivée progressive de nouveau matériel dans toutes les unités. Le moral s'élève, mais la nouvelle du débarquement en Normandie provoque une certaine déception. La Brigade Belge n'est pas de la partie.

Le 2 juillet, la Brigade rejoint ses nouveaux cantonnements près de Cambridge.

Le 11 juillet, l'Escadron Blindé reçoit 12 nouveaux Scout Car DAIMLER Mk II. Et le 20 juillet, deux Staghound AA armés de deux mitrailleuses .50.

Le 29 juillet, ordre du 21th Army Group :  «Le 1er Groupement se tiendra prêt à faire mouvement pour un marshalling area le 3 août à 0001 Hr ».

Le 30 juillet, tout le personnel prépare activement son matériel.

Le 3 août 1944, le Groupement fait mouvement vers Tilbury

Le 4 août, les opérations d'embarquement débutent à 0900 Hr dans les docks de Tilbury et sont menées rondement. Il y a 3 Liberty Ships :

L'  « Henry Austen » pour l'Etat-Major du Groupement, la 2ème Unité Motorisée et les Transmissions.

Le « Paul Benjamin » pour l'Escadron d'Autos-blindées

Le « Finlay » pour la 3ème Unité Motorisée

Le cargo britannique  « Empire Gladstone » pour la 1ère Unité Motorisée et la Batterie d'Artillerie.

A 18.30, appareillage pour rejoindre un convoi en formation à Whistable.

Le 6 août à 18.15, le convoi appareille et se met en marche... vers la Normandie.......